Pourquoi utiliser des couches lavables ?

Pour votre bébé

Les couches lavables artisanales Perlipopette sont confectionnées uniquement avec des tissus certifiés bio ou oeko-tex. Nous n’utilisons que des tissus labellisés, afin de vous garantir qu’aucun résidu de produit chimique ne sera en contact avec les fesses de votre enfant. Ce qui n’est pas le cas des couches jetables, qui ne mentionnent toujours pas la composition de leur couches sur leurs paquets, comme le souligne le magazine “60 millions de consommateurs” sur leur article du 23/08/2018.

D’autre part, votre enfant perçoit mieux la sensation d’humidité dans une couche lavable, ce qui peut accélérer l’apprentissage de la propreté. En effet, dans une couche jetable, un enfant ne ressent pas ou peu l’humidité quand il fait ses besoins. Le lien de cause à effet (contrôle de ses besoins – urine dans la couche) est alors plus long à établir.

Pour les parents

Utiliser les couches lavables, c’est aussi réaliser des économies considérables. Un enfant est changé plus de 5000 fois de la naissance à l’apprentissage à la propreté. Ce qui représente un budget estimé entre 1000 € et 2500 €, selon la marque de la couche jetable.

Utiliser des couches lavables représente certes un investissement de départ, mais deviennent rentables très rapidement. Un kit de couches lavables artisanales Perlipopette, ainsi que le coût des lavages en coûte 750€. Mais là encore, le kit de couches lavables pourra servir à nouveau pour un 2ème voire un 3ème enfant, réduisant considérablement le budget couche d’une famille. De plus en plus d’aides au financement des couches lavables sont  disponibles auprès des communautés de communes, département ou région, renseignez-vous !

Pour l’environnement

Comme nous l’avons vu précédemment, un enfant sera changé plus de 5000 fois de sa naissance à ses 3 ans. Les utilisateurs de couches jetables l’auront remarqué, cela représente une quantité de déchets impressionnante. L’équivalent d’une pièce de 12 m3, et ces déchets mettront plus de 500 ans à se décomposer, alors qu’une couche lavable met 50 ans à se décomposer.

L’eau nécessaire pour le lavage des couches lavables est souvent mise en cause par les détracteurs des couches lavables. Il faut savoir qu’une seule couche lavable nécessite 120 m² d’eau pour sa fabrication. Le lavage d’une couche lavable nécessite quant à lui moitié moins d’eau durant toute sa durée d’utilisation.

Pourquoi choisir des couches lavables artisanales ?

Suite aux nombreux tests qui ont révélé les résidus toxiques présents sur les couches jetables et à l’évolution des mentalités concernant l’écologie, de nombreux parents se sont tournés vers les couches lavables. Malheureusement, de nombreuses couches lavables ne portent pas non plus un meilleur bilan que certaines couches jetables. Nous conseillons aux jeunes parents de bien se renseigner sur la provenance des couches lavables, et notamment sur la provenance des tissus utilisés pour la confection. La qualité des tissus et de la confection détermine aussi la durée de vie de la couche lavable.

Lorsqu’une couche lavable traverse la moitié du globe, on peut également se demander si l’impact environnemental et social est cohérent avec la démarche écologique de l’utilisation des couches lavables.

Perlipopette a fait le choix de ne pas utiliser la viscose de bambou pour ses inserts absorbants, à cause de l’impact environnemental que sa fabrication implique. En effet, pour transformer le bambou en fibres, la cellulose du bambou passe dans de nombreux bains de produits chimiques (soude caustique, sulfure de carbone, hydroxyde de sodium et acide sulfurique). Les inserts sont donc composés de chanvre/coton bio, qui ont une excellente capacité d’absorption et un impact environnemental moindre pour leur fabrication.

Comment utiliser les couches lavables Perlipopette ?

Pas à pas

Vous êtes novices en couches lavables ? Nous vous conseillons de commencer progressivement soit avec un kit de location, soit avec quelques couches. Il est préférable de tester plusieurs modèles pour voir celui qui correspondra le mieux à la morphologie de votre enfant. Et celui qui correspondra aussi le mieux à votre organisation.

S’organiser

Pour bien commencer avec les couches lavables, il faut une bonne organisation ! Prévoir un lieu de stockage des couches propres, des couches sales, prévoir la place pour le séchage, et prévoir une bonne routine de lavage. Mais pas de panique, cela n’est pas si compliqué, il faut juste s’organiser !

Stocker ses couches propres : près de la table à langer, cela semble logique, mais encore faut-il prévoir de la place à proximité !

Stocker les couches sales : dans un endroit aéré de préférence (seau troué, tambour de la machine à laver entrouvert…). Les couches divent être stockées “à sec”, pas de fond d’eau qui favorise le développement des bactéries et champignons. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree sur un chiffon dans votre lieu de stockage, pour éviter les odeurs.

Prélaver les couches : un prélavage à la main ou en machine doit être effectué avant le lavage en machine. Nous préconisons un prélavage de 30 minutes à 30°C et essorage 1200 t/min uniquement avec les couches sales ou un prélavage à la main, selon vos préférences. Prévoir 1/3 de dose de lessive pour le prélavage en machine.

Laver les couches : un lavage en machine de 1h30 minimum entre 40 et 60°C, essorage 800-1200 t/min , en ajoutant le reste de votre linge habituel. Prévoir votre dose habituelle de lessive pour le lavage en machine.

Sécher ses couches lavables : les couches lavables artisanales Perlipopette et les inserts peuvent passer au sèche linge sans aucun soucis. Néanmoins, la partie imperméable sèche très rapidement ; un séchage à l’air libre est amplement suffisant. Les inserts peuvent avoir tendance à perdre de la souplesse en séchant à l’air libre. Pas de panique, un simple frottement du tissu suffit à détendre la fibre et à retrouver la souplesse du tissu !

Comment entretenir ses couches lavables ?

L’entretien des couches lavables est très important. En effet, une mauvaise routine de lavage peut entraîner bien des désagréments : problèmes d’odeurs, d’usure prématurée des couches, d’érythème fessier du bébé, fuites…

Comme précisé plus haut, nous vous conseillons un prélavage machine ou à la main avant votre lavage en machine avec le reste de votre linge habituel.

Les couches lavables artisanales Perlipopette sont prévues pour résister sans soucis à des lavages à 60°C.

Le choix de votre lessive est également important. Votre lessive ne doit pas contenir de glycérine, sous peine d’encrasser prématurément vos couches lavables. L’utilisation d’adoucissant est également déconseillée. Un insert encrassé devient imperméable et n’assure plus son rôle d’absorption, et c’est la fuite assurée ! Des listes de lessives compatibles sont aisément trouvables sur la toile 😉